Le Tourisme dès 48H Non classé Conseils pour partir en voyage pas cher

Conseils pour partir en voyage pas cher



Vous êtes nombreux à me demander comment je fais pour partir en voyage aussi souvent et longtemps sans dépenser trop d’argent. Il est vrai que je pars souvent sur des longues durées, ce qui permet de mieux amortir les frais de transport et de billets d’avion. Mais sinon, voilà quelques conseils pour trouver un séjour pas cher. Faites-en bon usage !

C’est la règle numéro 1 pour réduire les coûts pour partir en voyage. Que ce soit pour les billets d’avion, les hébergements ou les séjours tout compris, les prix sont toujours fonction de l’offre et de la demande. Donc si vous voulez quand même partir en été, essayez de privilégier de juin à mi-juillet et le mois de septembre. D’une manière générale, les mois d’octobre et novembre sont les meilleurs mois pour obtenir de bons tarifs.

Exemple: je suis en ce moment même en train de faire la contre-expérience de cette règle… Je voyage en Islande au mois d’août, ce qui est le mois le plus touristique et le plus cher: minimum 150 euros pour une chambre d’hôtel en centre-ville à Reykjavik et 50 euros par jour pour une location de voiture. J’étais venue en novembre dernier et c’était 50 euros pour l’hôtel et 25 euros pour la location de voiture.

Passer en revue l’ensemble des offres de voyage sur internet. Pour gagner du temps, il y a un site qui fait ça pour vous: c’est l’Officiel des vacances. Une équipe d’experts passe en revue les offres sur les sites de voyage comme Last Minute, Marmara, Partir pas cher, Voyage Privé, Promo Vacances… et sélectionne ainsi les bons plans et les séjours pas chers pour vous.

C’est la méthode la plus simple pour éviter de se ruiner et de profiter de son voyage. Pour trouver un séjour pas cher, évitez la Scandinavie, le Canada, le Japon ou l’Afrique du Sud, et privilégiez la Thaïlande, l’Inde, la Grèce ou la Bolivie. Vous trouverez sur le blog d’Instinct Voyageur une liste des pays les moins chers pour voyager.

Les billets d’avion sont toujours moins chers en milieu de semaine que lors du week-end. Pour partir en voyage pas cher, mieux vaut donc être flexible sur les dates de départ et de retour. Des moteurs de recherche comme Skyscanner permettent de faire une recherche de prix sur tout le mois et de trouver ainsi les dates les moins chères. Pour les séjours d’une semaine, les offres du dimanche au dimanche ou du mercredi au mercredi sont en général à de meilleurs tarifs.

Ce sont les deux créneaux où il est le plus facile de trouver un voyage en promotion: soit longtemps à l’avance, soit à la dernière minute. Il faut regarder sur les plateformes de réservation d’hôtels qui vendent à bas prix les chambres qui n’ont pas trouvé preneur en dernière minute. Une autre manière d’économiser sur le logement c’est d’utiliser couchsurfing, un site d’hébergement gratuit chez l’habitant. Mais c’est un réseau social où il faut du temps pour se créer un bon profil et il faut avoir envie de passer du temps avec ses hôtes et les remercier en cuisinant un repas ou en les invitant à boire un coup.

Pour trouver un séjour pas cher, mieux vaut être ouvert sur la destination et privilégier des pays ou des villes qui attirent moins les foules. Par exemple, plutôt que les grandes villes ou capitales européennes comme Londres, Rome ou Amsterdam, préférer des villes moins touristiques mais tout aussi intéressantes à visiter comme Manchester en Angleterre, Naples en Italie ou Liège en Belgique.

Loin de moi l’idée de recommander d’aller dans des pays en guerre ou très instables comme la Syrie, l’Irak ou l’Afghanistan… Mais l’actualité dramatique des derniers mois et dernières années a éloigné les voyageurs de certaines destinations comme la Tunisie, l’Egypte ou la Turquie. Je peux comprendre l’appréhension qui limite l’envie d’aller dans ces pays, mais après tout, statistiquement le risque demeure faible « d’être au mauvais endroit au mauvais moment », et ça peut aussi très bien arriver à Paris, Nice ou n’importe où. J’ai voyagé à Bruxelles en avril dernier, à peine 10 jours après les attentats du mois de mars et les hôtels bradaient leurs chambres à moitié prix. En plus, continuer à voyager malgré les menaces terroristes permet de soutenir le secteur touristique de ces pays ou de ces villes qui se retrouve grandement pénalisé après ces épreuves.